Categories
Uncategorized

Améliorer vos décisions d’affaires grâce à l’intelligence géographique

L’intelligence géographique, une approche novatrice pour le développement des affaires et la gestion du territoire

Qu’il s’agisse de vouloir administrer un territoire de manière optimale ou d’obtenir des connaissance ou renseignements inédits pour le développement des affaires, l’intelligence géographique (IG) s’avère être une méthode de choix pour appuyer la transformation numérique et tirer le meilleur des données afin de répondre aux nombreux défis du monde actuel.

problème souris

L’IG est située au carrefour entre système d’information géographique (SIG), informatique décisionnelle (BI ou Business Intelligence), expérience utilisateur (UX) et intelligence artificielle (AI). Elle offre des solutions de lecture et de gestion de l’espace “clefs en main” permettant l’analyse et la spatialisation de l’information sur une carte intelligente, dans un laps de temps réduit, et ce sans avoir recours à une cohorte de techniciens et d’analystes à l’interne. Il est désormais possible de comprendre en temps réel les informations dans leur contexte spatial, et de planifier voir d’anticiper de nombreux phénomènes.

Enrichir la réflexion d’une dimension géographique pour voir plus clair dans vos données 

Le monde actuel croule sous un flux massif de données, souvent difficile à appréhender et rarement exploité de manière optimale, qu’elles proviennent de capteurs d’appareils connectés (IoT ou Internet of Things), de données opérationnelles, gouvernementales ou d’affaires. Il est pourtant avéré qu’aujourd’hui bon nombre d’entreprises et de collectivités commencent à tirer profit d’une approche plus data and analytics-driven, dans le but de mieux comprendre leur secteur de marché, leur clientèle, leurs compétiteurs ou leur logistique interne.

Une enquête du Harvard Business Review (2017) auprès des 1000 plus grandes compagnies américaines démontre que l’utilisation et l’analyse de lourds volumes de données tels que le big data apporte des résultats rapidement visibles et positifs aux affaires. En effet, 80,7% des exécutifs s’accordent sur le fait que le retour sur investissement est largement justifié, et ce dans différents domaines. 

Tel que souvent avancé par l’industrie du géospatial, 80% des données possèdent une composante géographique. L’IG vient tirer le meilleur de cette localisation, et croise les données pour enrichir l’analytique en y ajoutant une dimension supplémentaire, soit celle du “où”. On dit souvent qu’une image vaut mille mots. Au-delà de simplement placer des informations sur une carte, l’IG offre la possibilité de faire parler les données au travers d’algorithmes, de visualiser et de comprendre de manière éclairée et dynamique des relations géospatiales pourtant complexes en mettant en exergue des tendances, des patterns, des projections ou des chemins cachés dans l’articulation sous-jacente du data dans une interface fluide et simple d’emploi.

Une connaissance augmentée du milieu : les apports de l’IG aux activités commerciales

L’enrichissement de données et la puissance analytique offerts par l’IG apportent indiscutablement une valeur ajoutée à de nombreux domaines d’application. Les connaissances dégagées par l’IG offrent des avantages stratégiques favorables à la croissance en étoffant l’intelligence de marché, la logistique, l’efficacité opérationnelle, la gestion d’actifs et la satisfaction clientèle. 

Pour établir des stratégies basées sur des tendances objectives, que ce soit pour l’implantation de nouveaux points de vente, la prédiction de marchés ou l’élaboration de campagnes marketing orientées, l’utilisation de la puissance d’analyse spatiale des SIG couplée à celle de marché des outils de BI s’avère être une méthode robuste. L’intégration de la composante géographique vient en effet faire le pont entre le monde numérique et le monde physique en donnant corps à vos données et permet de s’éloigner le plus possible de stratégies orientées instinct.

Le fait d’articuler les données dans le but d’analyser où est la concurrence, où sont les consommateurs, qui ils sont, ce qu’ils consomment et la manière dont ils se comportent spatialement permet de segmenter l’espace et d’obtenir un avantage compétitif certain en ayant bonne connaissance des habitudes et parcours d’achat. En croisant cela avec des données relatives aux infrastructures de transports et aux occupations du sol, il sera facile d’obtenir par exemple les localisations optimales de nouveaux points de vente ou de prédire de nouvelles opportunités de marché.

Il en va de même avec les possibilités offertes pour l’optimisation et le suivi en temps réel des chaînes de distribution et de stockage. L’utilisation appropriée des données de localisation permet de rationaliser les processus de transport de marchandise spatialement et temporellement, mais aussi d’avoir un contrôle et une réactivité augmentée, voire une anticipation sur les possibles risques de ruptures de chaînes de distribution, telles que celles advenues lors de la crise du COVID-19.

Des solutions d’optimisation pour la gestion et l’analyse territoriale

Il est capital pour les compagnies offrant des services publics et de télécommunication d’avoir accès à des données fiables et précisément localisées sur leurs infrastructures et le contexte environnant. Les technologies offertes par l’IG permettent aux compagnies d’optimiser la vitesse et la qualité des opérations, mais aussi de satisfaire au mieux la clientèle en proposant des suivis localisés, et plus largement d’améliorer les processus de prise de décision en offrant un analyse poussée du territoire tant à petite que grande échelle.

Ces solutions géospatiales peuvent appuyer les stratégies des services de maintenance et de gestion des risques en détectant, entre autre, des zones d’interventions prioritaire grâce à l’internet des objets et l’imagerie satellitaire, ou même en anticipant de futures problématiques. Le fait de centraliser les données et l’analytique sur une plateforme d’IG facilite également la communication interne et externe. D’une part, les services internes peuvent transférer les ressources de projet à projet de manière rapide et simple, et de l’autre, il sera facile de contacter n’importe lequel de vos clients sur la base de leur position géographique pour les prévenir de quelconque opération sur le réseau.

Enfin, du point de vu des collectivités, l’intelligence géographique s’impose comme élément incontournable à une gestion et une planification éclairée en amenant une connaissance augmentée du territoire, que ce soit pour l’optimisation des réseaux et flux de transports, pour le développement urbain et l’implantation d’infrastructures à même de la réalité du terrain et au service des populations, ou encore pour la lutte contre la covid-19 et la criminalité.

L’IG du côté des clients d’Anagraph

L’outil d’analyse territoriale de la CMM

Notre studio d’intelligence géographique a récemment créé un outil permettant d’observer, de croiser et d’analyser en temps réel des données volumineuses de sources variées pour tout le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM), deuxième ville du Canada. Cet observatoire dynamique d’aide à la décision permet de rendre accessible en quelques secondes tout un panel de données enrichies pour les aménageurs et les élus locaux au travers d’une interface intuitive et performante. Celle-ci offre, entre autres, des outils de sélection de couches thématiques et des données statistiques calculées à la volée en fonction de l’emprise spatiale de la carte.

Le Panier Bleu

Le projet développé pour le Panier Bleu, initiative soutenue par le gouvernement du Québec pour stimuler l’achat local, revêt une portée double. Tout d’abord, c’est une carte interactive permettant aux consommateurs de localiser leurs commerces de proximité et de découvrir des milliers de commerçants québécois, en filtrant par catégories de produits ou via un moteur de recherche intégré. Du côté commerçant, l’interface offre des options analytiques permettant aux entrepreneurs de mieux connaître tant leurs marchés physiques que numériques.

Le Toledo

METTRE IMAGE AVEC FADERS

Cette technologie permet d’analyser le marché environnant en quelques clics afin de trouver la localisation optimale de futurs points de vente. Sous la carte, une multitude de données d’origines diverses et variées (statistique Canada, ville de Montréal, transports, points d’intérêts, etc.) sont croisées pour être affichées dans un seul et même environnement. L’outil permet d’accéder rapidement à une prise de décision éclairée selon une approche d’analyse multicritère data-driven dans le but de déterminer la meilleure localisation, et de réduire les risques d’implantation d’un commerce physique.

MTL trajet et Mon Résovélo

La contribution d’Anagraph au projet Mon Résovélo et MTL Trajet initié par la ville de Montréal s’est principalement exprimée du côté traitement de données, avec la transformation de quelques 30 millions de points collectés par l’application en une couche d’entités linéaires anonymisées, permettant de mieux comprendre les habitudes de trajet des cycliste de la métropole. Ces données rendues exploitables en un temps réduit par les algorithmes développés par Anagraph offrent de meilleures clefs de compréhension de l’espace aux décideurs afin d’optimiser la planification urbaine et améliorer la sécurité des montréalais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *